Des maisons pas chères, écologiques ou les deux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faisons le tour ensemble (un petit tour non exhaustif) des possibilités qui nous sont offertes pour construire sa propre maison. Quelle soit #écologique et/ou #passive, c’est possible à partir de rien ou à partir de véhicule transformés.

Détourner un véhicule pour en faire sa maison

Le bus de Hank

Hank a acheté un bus. Etudiant en architecture, il en a eu marre de payer un loyer et a décidé de l’aménagé pour se payer un road trip… un rêve !

Source : Un étudiant en architecture a acheté un bus et l’a transformé en maison roulante originale.

La Tiny House

Une caravane qui n’en est plus une tant elle ressemble à une petite maison (tiny house) de 21.000 dollars.

Source : Le site incontournables des petites maisons An amazing tiny house

Entre le mobile-home et le camping car

Vous êtes un campeur acharné ? Cette remorque est faites pour vous. Elle contient tout ce qu’on peut vouloir pour aller camper sans manquer de rien et sans se traîner un mobil-home au cul !

Source : Conqueror Australia

Construire sa maison soi-même

Fabriquer sa maison se prépare sérieusement. Voici deux liens abordant le domaine de la maison en kit qui vous permettront de réfléchir à la réalisation de ce beau projet :
Préparer votre projet de construction ou d’autoconstruction
Maison passive en kit : le bioclimatique à portée de main

Une visseuse et la Pop-up House sort de Terre

Une maison passive à fabriquer soi-même avec une visseuse en 4 jours c’est possible avec la Pop-up House. Dotée d’une surface de 150m² pour 30.000 euros, sa couverture peut aussi accueillir des panneaux solaires et/ou un toit végétalisé. Un beau pari du cabinet d’architecte Multipod Studio qui ne comprends cependant pas les finitions, l’étanchéïté, la plomberie et l’électricité.

Source : Une maison passive bâtie en quatre jours, à 200 € le m2

Le principe de l’écoquille

ecoquilleL’écoquille est une maison basé sur le principe de la coque de bateau échouée. Pour minimiser les coûts des matériaux rien de mieux que de pas avoir de plafond. C’est possible grâce à cette forme spécifique, les murs se rejoignant au sommet… comme une quille de bateau renversée.

Source : Écoquille, la maison solution

La révolution de l’Earthship

L’Earthship a pour vocation l’autonomie. De l’énergie à l’alimentation, tout sort du Earthship (vaisseau de la Terre)
Sa conception le rend passif, permet l’évacuation des eaux usées ET leur recyclage (WC, arrosage, etc.) et le jardinage grâce à la serre intégrée.

Pour rester dans le principe, on peut se tourner vers la serre enterrée

Source : Earthship, ​Une maison qui prend soin de vous !

Je pense que la maison à fabriquer soi-même a de beaux jours devant elle mais pas tout de suite car la population n’est pas prête à sauter le pas… mais plus tard j’en suis sûr, quand le béton sera trop cher à fabriquer, quand l’énergie sera réservée à une élite.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *