Archives de catégorie : La prophétie d’Orrorsh

Rebelles… ou pas !

 Ceci est le résumé d’une partie de jeu de rôle : Rappel de l’histoireQu’est-ce qu’un jeu de rôle ? 

Noran se rendit au point de rendez-vous lu dans l’esprit du « messager traître » en place au château Ezzara.
Une fois sur place, et après plusieurs heures d’attentes, un nuage de brume venu chercher le rapport, lui permit de remonter la piste jusqu’au camp des vampires rebelles.
Une fois le camp des rebelles détectés, Noran demanda la fusion.

Enyos fut stoppé dans son recrutement, en pleine salle du trône tandis que Fécor fut intercepté sur le chemin de son exploration des villages alentours.
Continuer la lecture de Rebelles… ou pas !

Complots vampiriques

Le groupe flottait à une vingtaine de mètres du sol, en tant qu’Unique, au dessus des guerriers aux côtés duquel ils avaient lutté pour occire deux golems géants. Ils sont entourés d’une barrière électrique.

Sekhmet a disparu

Soudain, comme une claque, l’Unique se divise, faisant chuter tous ces composantes.
Les membres du groupe reprennent leurs esprits, sous les yeux écarquillés des combattants qu’ils épaulaient quelques minutes auparavant.

Les questions de Morlock, Volnor, Gwenael et Sklaar Hast se focalisent sur leur apparition, mais les réponses ne semblent pas satisfaire l’auditoire.
Après une minute d’échange, un cri se fait entendre au loin :

« Satisfait à mes exigences ou encoures ma colère ! »

Il semble à ceux qui la perçoive le mieux, que cette voix soit celle de Sekhmet.
– Tiens c’est vrai, elle est pas avec nous !
Continuer la lecture de Complots vampiriques

Batailles de géants

Arrivée sur Gaïa, par le pont abyssal se trouvant à Bersk, en Russie. le groupe débarque en plein camp militaire de la garde victorienne.

Apres avoir obtenu quelques réponses d’un soldat du camp sous « l’influence » psychique de Noran, l’Unique (la créature née de la fusion des membres du groupe : Noran, Gaziel, Toshiro, Sekhmet, Fécor et Enyos) s’envole vers le Sud est, la direction du château indiquée par Enyos.

Alors qu’Il s’éloigne, Il entend des coups de feu tirés du camp qu’Il vient de quitter.
Quelques secondes d’observation lui permettent de comprendre qu’Il n’est pas la cible des tirs, mais que c’est un groupe de personnes sorties du pont abyssal tentant d’entrer dans le camp. L’Unique reconnaît le groupe rencontré lors du conseil de Delphes quelques heures plus tôt :
– Rill, le jeune magicien, noir aux curieux cheveux verts
– Akhénaton, le mystérieux guerrier bleue au sabre courbe
– Morlock, le chef combattant accompagné de sa petite créature
– Gwenaelle, la guerrière inquiétante à la hache de bataille à double tranchant
– Volnor, le charismatique mage elfe
– Sklar Haast, le maître d’armes géant au port royal

 NDMJ : Les joueurs observent là les personnages qu’ils jouent dans une autre partie – Schizophrénique n’est-ce pas 😉 

 

La bataille qui se joue sous ses yeux fait rage. Les soldats victoriens se relayent pour tirer sur le groupe, tandis que celui-ci élimine les soldats à coup de boules de feu, d’éclairs et de magies étonnantes qui enterre les soldats ou les repousse violemment.

L’Unique, curieux, décide de rester observateur et de voler à l’aplomb de ce groupe d’aventuriers composé de guerriers valeureux et de magiciens puissants. Ils semblent maîtriser la situation et avancent inexorablement à travers le camp.

Après avoir éliminé la majeure partie des soldats du camp, les aventuriers repoussent les survivants vers l’extérieur du camp. Ils s’enfoncent donc dans la nuit qui règne au delà de la lisière du camp, se dirigeant vers des feux allumés à environ 500m de là.

A mi-chemin de leur parcours, le groupe stoppe sa progression.

L’Unique toujours en observateur en altitude, constate que la cause de leur arrêt est dû à un double tremblement de terre. Le sol autour d’eux se fendille, se craquelle et finit par exploser. Surgissent alors deux énormes golems humanoïdes de 20m de haut chacun. L’un est constitué de laves et de roches maintenus par des plaques de métal, l’autre armé d’une masse gigantesque, est formé d’un bloc de glace unique.

golems_feu-glace

Dans la foulée, l’air se charge d’électricité statique, et comme se soulevant de terre, un mur d’éclairs de 6 mètres de haut semble les encercler. L’Unique constate de sa position, que chaque campement militaire est dés lors relié par les autres par un de ces murs électriques tissant une toile d’araignée géante dans lequel le groupe est pris au piège.

Immédiatement, le groupe se divise en deux. Sans marquer la moindre hésitation, les deux parties s’attaquent aux géants. Tendant les bras vers les golems (on se demande bien pourquoi), Rill et Volnor, les deux magiciens restés en arrière semblent préparer quelques sournoiseries.

camps-champs-electriques_torgDu haut de son observatoire, l’Unique décide d’entrer en jeu en usant du pouvoir de Gaziel. Il impacte violemment la créature de feu qui pose les deux genoux à terre, sonnée mais pas KO.
En dessous de lui, alors que le combat fait pleuvoir les coups ; ici d’épée de feu, là d’éclair de glace, Gwenaelle, la flamboyante guerrière prend son élan et lance sa double hache de bataille avec une puissance inouïe sur le golem rougeoyant. Le métal de son arme siffle et tournoie dans les airs. Il file tout droit comme mû par sa propre conscience, directement sur la tête du géant de lave, avant de réapparaître dans les mains de la guerrière. Le choc est dévastateur et fait sauter une partie de sa protection naturelle.

L’Unique réagit à son tour, cette fois-ci en se dédoublant. Puis après avoir chacun choisi une cible différente, Il lance une fois encore les déflagrations de Gaziel qui amoindrissent encore plus les créatures géantes.

Du côté du golem de glace, Morlock dont la peau s’est colorée d’obsidienne multiplie les attaques. Sa vitesse exceptionnelle lui permet de frapper avant que son adversaire n’ai le temps d’agir. Mais alors que le bretteur s’apprête à frapper de nouveau, le golem lève sa masse et le frappe de toute ses forces… sans autre effet que de légèrement faire reculer le guerrier.

Puis tout s’enchaîne rapidement.
D’un côté, sortie de nulle part, un lion gigantesque bondit sur les hanches du golem de feu le déséquilibrant.
Derrière les combats, le jeune magicien invoque deux énormes tempêtes qui après quelques secondes prennent des formes humanoïdes. S’inclinant devant le mage aux cheveux verts, un retentissant : « A vos ordres, Ô maître ! » retentit.
D’un geste du magicien, les deux golems sont désignés et les seigneurs des vents fondent sur leur proie.

Pendant ce temps, Volnor qui se tenait au côté de Rill fait grossir une boule de feu gigantesque. Prêt à la lancer, malheureusement le magicien elfe est déconcentré une fraction de seconde et lâche la sphère crépitante qui tombe à ses pieds. Elle explose en touchant le sol et embrase ses vêtements. Rill n’a que le temps de réaliser une passe médicale pour sauver son ami à l’agonie.

Les attaques puissantes des seigneurs des vents, invoqués par le jeune Rill ainsi que les quelques chocs combinés et répétés des 3 équipes, finissent par avoir raison des statues vivantes qui s’effondrent, réduites en morceaux.

Le groupe d’aventuriers au sol, encerclés de murs électriques, se réunit alors pour discuter de la situation.
L’Unique de sa hauteur peut entendre le jeune Rill rire et s’exclamer :
– « Alors, on n’est pas bien là !! »