Donnez vie à vos photos : les bases du gif animé
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

Je dédicace cet article à Corinne… elle se reconnaîtra :)

Une photo si elle est bien prise, peut vous emporter dans un tourbillon d’émotions dans une explosion de couleurs et de contrastes. Mais une photo à un défaut dont on aimerait parfois se passer : l’absence d’écoulement du temps, l’absence d’animation. Sans le temps, c’est l’absence de mouvement, le temps figé, l’immobilisme. Une photo c’est une sculpture, immuable et éternelle. Et ce, même si elle a été prise en plein mouvement. Ce dernier restera figé… à tout jamais.

Oui, mais le numérique permet tellement plus, même avec un appareil photo. Un format d’image permet de faire du film, sans être vraiment un film. Ce format c’est le GIF (comme le XLS pour le format tableur ou le DOC pour le traitement de texte). Il permet de créer de l’animation sans camescope, de faire un gif animé, et voici comment.

Les bases du GIF animé

Prenons l’exemple de l’objet symbolique de cette fin d’année qu’est le sapin de Noêl. Il n’y a pas plus figé qu’un sapin de Noêl… mais pour palier à cet immobilisme, vous aurez pris soin de le parer de « trucs » qui bougent comme des mobiles ou des guirlandes lumineuses (pour certains, un chat dans l’appartement suffit à donner vie au sapin, mais c’est selon).

Si on a pas de chat donc, et au lieu de ne prendre qu’une seule photo, nous allons en prendre trois (ou plus peu importe, c’est le poids de votre image qui en pâtira). A chaque cliché, nous allons nous décaler de 10 cm sur la droite pour obtenir ces trois vues.

sapin_01
sapin_02
sapin_03

On ouvre ces trois images dans notre logiciel favori (dans mon cas Photoshop, mais je vous donne une liste d’outils en ligne pour faire la même chose à la fin de cet article), puis on les place l’une en dessous de l’autre dans le module des calques.

animation-photoshopOn ouvre ensuite le module dédié à l’opération : Fenêtre > Animation (cf capture ci-capture) et on suit la procédure suivante :
– on active le calque de la photo qui sera la première image
– dans le module d’animation, on crée une image
– on active le calque de la seconde image
– dans le module d’animation, on crée une image
– on active le calque de la troisième image
– dans le module d’animation, on crée une image
– etc.

On vérifie bien que l’animation sera jouée en boucle, que chaque image sera jouée assez longtemps et on génère le GIF animé.
Vous allez rire mais… c’est tout.

Bien sûr, si vos images sont trop décalées les unes par rapport aux autres, il vous faudra les redresser, les recadrer, parfois même changer la luminosité qui aura peut-être changé entre deux photos.

animation-sapin_2013Une fois votre gif généré, vous avez une image qui bouge, comme ce que l’on voit de plus en plus sur le web actuellement. Des mini films ultra répétitifs qui font parfois vomir, mais qui souvent sont très amusant. Moi, mon sapin, ça donne ça (cliquez pour agrandir).

Bien sûr avec un peu de talent et de patience on peu faire d’autres choses bien plus fun comme une partie de tennis entre le capitaine Kirk et le docteur McCoy, ou des « trucs qui donnent mal à la tête ».

Une autre méthode est d’utiliser justement un camescope et à partir d’un logiciel de montage, d’en extraire quelques images. C’est la méthode prisée pour les gif animé tirés de film. C’est un peu plus complexe

Les outils en ligne

Avec ces outils, c’est encore plus simple : vous « uploadez » un certain nombre de photos, vous réglez la vitesse et zou, vous générez votre gif animé.
gifmaker.me : un outil dédié à la création de gif animé à partir de photo.
makeagif.com : ce service propose la création de gif animé à partir de photos ou de vidéo youtube, ou capturée depuis votre webcam.

SLgKA4_star-trek
gif-psychedelique-hypnose-animation-12

5N_nWg_fight-for-masterfight


  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *